Études d'impact sur l'environnement

L’étude d’impact sur l’environnement est un instrument de planification qui prend en compte l’ensemble des facteurs environnementaux tout en se concentrant sur les éléments vraiment significatifs et qui considère les intérêts et les attentes des parties concernées en vue d’éclairer les choix et les prises de décision. L’expertise du personnel, sa connaissance des divers processus réglementaires, ses réalisations et son expérience dans le domaine, de même que son esprit de collaboration avec les divers spécialistes font en sorte qu’UDA est en mesure de préparer, coordonner et éditer des études d’impact sur l’environnement qui répondent aux exigences des autorités réglementaires.

Services offerts

  • inventaires agricole, forestier, ichtyologique, faunique et floristique au terrain;
  • étude des variantes et sélection du site de moindre impact;
  • évaluation de l’importance de l’impact des diverses composantes;
  • élaboration des mesures d’atténuation;
  • coordination, rédaction et édition;
  • collaboration lors de la phase de consultation et d’information des intervenants concernés;
  • témoins experts lors des différentes audiences publiques;
  • demandes de certificat de conformité à la réglementation municipale;
  • demandes de certificat d’autorisation (C.A.) auprès du MDDELCC;
  • demandes de permis;
  • inspection environnementale;
  • suivi postconstruction;
  • recherche et suivi de projets de compensation environnementale.

Projets en : Études d'impact sur l'environnement

Projet 

Réservoirs d’entreposage à Montréal-Est

Le projet de la compagnie Canterm Terminaux Canadiens inc. (Canterm) visait à répondre à la demande croissante pour l’entreposage de produits pétroliers et de produits compatibles. Ainsi, le projet consistait à prévoir la construction de quelque 11 réservoirs d’entreposage additionnels (capacité totale d’environ 1 440 000 barils) au site d’exploitation existant de Canterm à Montréal‑Est. Ce projet a notamment été soumis à la procédure d’évaluation et d’examen des impacts sur l’environnement et a donc nécessité la réalisation d’une étude d’impact sur l’environnement (ÉIE). UDA a vu à la coordination, la préparation et l’édition de l’ÉIE en collaboration avec son client et les divers spécialistes dans le domaine. La participation d’UDA a également été requise dans le cadre du processus d’information et de consultation et des audiences publiques tenus par le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE).

Pipeline Saint-Laurent

En 2004, dès l’initiation du projet d’Ultramar, UDA a participé très activement à l’ensemble des démarches requises pour l’obtention des permis/autorisations auprès des organismes réglementaires (MDDEP, BAPE, CPTAQ, MPO, TC, Municipalités, MRC, etc.) nécessaires à la construction de son pipeline d’environ 240 km situé entre sa raffinerie à Lévis et ses installations d’entreposage à Montréal-Est. Les caractéristiques de ce projet ont fait en sorte qu’Ultramar devait préparer une étude d’impact sur l’environnement (ÉIE) répondant notamment aux directives des autorités provinciale et fédérale. Ce mandat de préparation/coordination/édition de l’ÉIE a été accordé à UDA incluant l’ensemble des inventaires requis au terrain, afin notamment de colliger les données nécessaires à l’établissement de mesures d’atténuation spécifiques. Le processus a débuté par le dépôt de l’avis de projet en février 2005, suivi de la transmission de l’ÉIE en mai 2006, des mandats accordés au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) de novembre 2006 à janvier 2007 et de mars à juillet 2007, alors que le premier décret du gouvernement du Québec a été émis en octobre 2009 tandis que les travaux de construction ont débuté en juin 2011.

Aménagement d’une cellule d’enfouissement technique

Ce projet de la compagnie Dépôt Rive-Nord visait l’expansion des infrastructures d’élimination des matières résiduelles existantes de la compagnie dans la région de Berthierville. Ce projet était assujetti à la procédure d’évaluation et d’examen des impacts sur l’environnement en vertu de la Loi sur l’établissement et l’agrandissement de certains lieux d’élimination des déchets. Pour la réalisation de l’étude d’impact sur l’environnement, UDA a été mandatée, entre autres, pour :

  • la caractérisation du milieu récepteur visé pour la cellule d’enfouissement technique et les parcs de dépôts des déblais excédentaires;
  • l’orientation et la conception d’aménagements des parcs de dépôts des déblais excédentaires visant à la restauration par le fait même de deux sites dégradés (projet connexe au projet d’expansion);
  • l’étude d’intégration au paysage reliée aux nouvelles infrastructures d’enfouissement, aux infrastructures existantes et aux aménagements prévus pour les sites dégradés ainsi que la conception d’écrans visuels associés;
  • l’étude spécialisée des espèces animales opportunistes;
  • la caractérisation des milieux humides localisés dans le secteur des aménagements visés.

UDA était également responsable de procéder à l’édition finale de l’étude d’impact révisée en collaboration avec son client et les sous-traitants de ce dernier. Enfin, UDA est toujours impliquée dans ce projet dans le cadre des suivis environnementaux dont ceux associés aux milieux humides et au climat sonore.